Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 13:03

 

 

Dès le 15 mars, fin de la trêve hivernale, des dizaines de familles d’Indre et Loire vont être expulsées de leur logement sans relogement.

La CNL37 dans le cadre de la Campagne d’Action Nationale appelle ses militants et tous ceux qui le souhaitent à se retrouver

 

SAMEDI 10 MARS à 10H

Place Neuve au Sanitas à Tours (Face au Palais des Sports)

 

Pour amplifier sa campagne de pétitions :

·         Pour l’arrêt des expulsions locatives, l’arrêt des saisies, des coupures d’eau, de gaz et d’électricité,

·         Pour la réévaluation des aides au logement,

·         Pour la construction de logements sociaux accessibles,

·         Pour l’abrogation de la loi Boutin.

 

Il faut mettre fin à cette méthode moyenâgeuse qui jette à la rue les familles modestes victimes de la crise économique et du manque de logements vraiment sociaux.
La CNL37 interpellera les Maires des grandes villes et les Candidats aux élections législatives, afin que l’année 2012 connaisse la fin des expulsions

 

 

liberons-les-elections.gif

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans droit au logement
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 10:35

Un toit c’est un droit | Manif logement samedi 10 mars 2012

 

Le 15 mars sonne le retour des expulsions, l’angoisse pour des dizaines de milliers de familles d’être jetées à la rue avant sombrer dans l’exclusion... Depuis 10 ans, le nombre d’expulsions a doublé, comme le nombre de sans-abris, à mesure que les loyers et l’immobilier flambent, que la précarité, la pauvreté salariale et le chômage s’étendent, que les charges, l’énergie, les transports, les soins, et les produits alimentaires de base augmentent.

Les fins de mois sont dures …

C’est une politique délibérée des gouvernements qui depuis 10 ans, encouragent le logement cher, et soutiennent les milieux de l’immobilier, (bailleurs privés, spéculateurs, BTP, banques), qui s’enrichissent sur le dos des locataires et des accédants. Le logement cher, c’est le racket des couches populaires : jeunes, salarié-e-s, précaires, mères isolées, migrants, retraités, handicapés ... En plus, les statuts locatifs sont attaqués et précarisés, même en HLM.

Ce n’est pas une fatalité ! il faut se réveiller ! Le logement prend place dans la campagne électorale poussé par le mouvement social et revendicatif. Tous ensemble : on peut gagner, le projet de loi interdisant de vivre dans un camping plus de trois mois a été abandonné, un projet de loi pour encadrer les loyers a été adopté au Sénat , …

Mr Sarkozy nous annonce des mesures qui précarisent les locataires, fragilisent les HLM, soutiennent les spéculateurs et les grands bailleurs et patrons du BTP. STOP !! À quelques semaines des élections, la crise du logement s’aggrave. Beaucoup ont peur de se retrouver un jour à la rue. Le logement doit être un droit, comme l’éducation ou la santé ... EXIGEONS TOUS ENSEMBLE :

ARRÊT DES EXPULSIONS ! Application et amélioration de la loi DALO, de la loi de réquisition, de l’obligation d’accueil inconditionnel des sans-logis, jusqu’au relogement. !

BAISSE DES LOYERS ET DE L’ÉNERGIE Encadrement et baisse de 10 à 20% des loyers privés, des charges, hausse des allocations logement, taxation de la spéculation, suppression des cadeaux fiscaux aux riches !

RÉALISATION MASSIVE DE HLM ! 150 à 200 000 par an (PLUS, PLAI) aux normes environnementales, renforcement du Livret A et du 1% logement, gel des loyers HLM et des charges, abrogation des mesures de marchandisation des HLM (CUS, ventes, démolition, privatisation...), un service public du logement !

UN LOGEMENT C’EST UN DROIT ! Abrogation des Lois qui précarisent les locataires ( loi Boutin, congé vente … ), relogement des habitants de taudis, toxiques (saturnisme), de bidonville ; des droits pour les habitants de camping, de foyers, d’habitat hors norme et/ou choisi ; soutien à l’habitat coopératif …

Plate forme logement des mouvements sociaux : AC, ACDL, AFVS, AITEC, ATTAC, CAL, CAHL 94, CNL, CGL 75 et national, CSF, CGT, CNAFAL, COPAF, DAL, Advocacy, Bagagérue, Fondation Copernic, FSU, HALEM, Jeudi Noir, MRAP, RESF, Sud Santé Sociaux, USP, Union Syndicale Solidaires, Syndicat de la Magistrature, Syndicat des Avocats de France
Avec le soutien de :

http://contrelelogementcher.org

Télécharger ce tract au format PDF :

PDF - 354 ko
Un toit c’est un droit | Manif logement samedi 10 mars 2012

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans droit au logement
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 14:53
La Convergence nationale appelle à l'action du 3 septembre

Urgence, un toit !


   En pleine période estivale le Gouvernement a décidé de mettre en place une réduction de 30% du budget dédié à l’hébergement d’urgence, et ce en continuant de restreindre l’accès aux logements. Cette réduction conduit à la rue des milliers de personnes supplémentaires, dont de nombreuses familles.
   Dans le même temps, l’état réduit de 10 à 25 % les budgets des Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS). Ce désengagement entraine la fermeture de CHRS et en prive d’autres des moyens d’accompagner les personnes hébergées vers la réinsertion.
   Déjà aujourd’hui, près de 700 000 personnes sont sans domicile personnel dont plus de 100 000 personnes à la rue. Aux sans abris de longue date, s’ajoute un nombre croissant de travailleurs pauvres.
   Or, la rue, c’est le bannissement social et une condamnation à une mort lente en moyenne à l’âge de 45 ans, comme le démontrent de multiples rapports.
   Le Gouvernement, contrairement à ses obligations, refuse d’appliquer les lois sur l’accueil inconditionnel de toute personne sans abri et sur le relogement de toute famille reconnue prioritaire en vertu de la loi DALO. Il refuse  d’appliquer les autres dispositions qui permettraient de répondre aux urgences, notamment la mobilisation des locaux et logements vacants dans le contexte actuel de grave crise du logement, de cherté des loyers, et de spéculation immobilière.
   Depuis le début de l’été, des salariés de l’urgence sociale, révoltés par l’impossibilité d’assurer leur mission, se sont mis en grève à deux reprises. Les familles sans abri, expulsées, ou prioritaires DALOs, ont installé des campements à Paris et en région parisienne cet été.
Malgré la répression policière, l’indifférence, le cynisme et le double langage du Gouvernement, la détermination des laisséEs pour compte du droit au logement reste entière, et l’indignation des salariéEs de l’urgence sociale, du secteur social, de ceux et celles solidaires et des associations et organisations engagées, reste intacte.
La promesse du Chef de l’État de ne plus laisser une seule personne à la rue est restée lettre morte. Pire, l’État ignore délibérément les lois protégeant les plus vulnérables, piétine et démantèle le travail social et ses missions d’intérêt général.


   Nous, organisations solidaires et signataires, mal-logés et sans abri laissés pour compte, simples citoyens exaspérés par la duplicité des discours gouvernementaux, appelons à nous mobiliser, pour exiger :


- La mise en oeuvre du droit à un accueil inconditionnel de toute personne sans abri, le déblocage des moyens budgétaires suffisant pour atteindre cet objectif, comprenant l’accueil, l’hébergement, si besoin l’accompagnement (notamment pour l’urgence et les CHRS), en attendant le relogement,

  - Le respect de la loi DALO avec le relogement dans les délais de tout les mal logés et les sans logis reconnus prioritaires,

- L’application de la loi SRU (et son obligation de création de 20% de logements sociaux dans chaque commune),

- La mobilisation/réquisition de plusieurs milliers de logements et locaux vacants appartenant à de grands propriétaires publics et privés,
- un moratoire sur les expulsions locatives,

- l’ouverture de négociations pour le relogement de toutes les personnes et familles en lutte installées dans différents campements en ile de France,
 

  Nous appelons à la mobilisation la plus large possible partout en France le 3 septembre pour que le gouvernement réponde à ces exigences

 

Les 1er Signataires :
Le D.A.L, le Collectif Des Sans Logis, la coordination nationale de l’urgence sociale, le Mouvement Solidaire des Salariés du SamuSocial de Paris, Collectif Action Hébergement Logement 94, Bagagérue, la Ligue des Droits de l’Homme, SUD santé-sociaux, Solidaires, l’Union Syndicale de la Psychiatrie, SNUclias – FSU, réelengagement 95, CGT

 

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans droit au logement
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 18:38

 

 POUR L'ARRET DES EXPULSIONS, LA PRODUCTION MASSIVE DE LOGEMENTS SOCIAUX

                           ET CONTRE LE LOGEMENT CHER,
                MANIFESTONS DANS TOUTE LA FRANCE SAMEDI 12 MARS 10H PLACE DE LA LIBERTE
 
Cette année encore, le 15 mars sonne la fin de la trêve hivernale, la reprise des expulsions sans relogement, l'angoisse pour des dizaines de milliers de familles et de personnes d'être jetées dans la rue par la force et de sombrer dans l'exclusion...
Chaque année, le gouvernement accélère un peu plus les procédures pour soutenir les bailleurs, chaque année, les expulsions sont plus nombreuses: plus de 50% depuis 2002.
 
La loi Hortefeux ( LOPPSI) permet au Préfet d'expulser en 48h les occupants d'habitat  hors norme (yourtes, cabanes, tentes, bidonvilles, caravanes, maisons sans permis, mobil home), sans l'avis du juge, et de détruire leurs habitations. Environ 200 00 personnes sont concernées.
Même les ménages reconnus prioritaires par la loi DALO (Droit Au Logement Opposable) sont mis à la rue, alors que le Préfet doivent les loger.
 
Dans ce contexte, nous exigeons:
  -Un moratoire sur les expulsions locatives;
  -La baisse et la régulation des loyers dans le parc privé, des charges et de l'énergie;
  -Le gel des loyers HLM et un soutien financier de l'Etat aux bailleurs sociaux;
  -La revalorisation des aides au logements (APL, AL);
  -La taxation de la spéculation immobilière et foncière, pour rendre le logement accessible;
  -Des financements pour produire massivement des logements sociaux et la mise en norme de qualité environnementales et énergétiques,   le   maintien de la ressource du livret A et la suppression de toutes les mesures de défiscalisation dans l'immobilier;
 -L'obligation d'accueil digne et adapté de toute personnes sans logis jusqu'à son relogement;
 -Le respect de la loi DALO et l'application immédiate de la loi de réquisition:
 -L'abrogation de toutes les mesures de marchandisation du logement social ( CUS, ventes, démolition, privatisation des bailleurs sociaux) et de toutes celles qui précarisent les habitats ( loi Boutin, loi OPPSI2, loi de Finances 2011).
 
 

 

Repost 0
Published by convergence37 - dans droit au logement
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 16:23

Pour le Droit au logement,


La Convergence 37 pour la Défense et le Développement des Services Publics participe à l'action

                                  Pour l'arrêt des expulsions
                                  Pour la réalisation de logements sociaux
                                  Pour la baisse des loyers

     La Convergence était partie prenante de l'action organisée avec le DAL et la CNL le 13 mars. Nous avons appris à cette occasion qu'en 2009, plus de 1000 demandes d'expulsion avait été demandées en Indre et Loire. L'aggravation du chômage, les fins de droits, le blocage des salaires, tout cela ne peut que conduire à une dégradation de la situation en 2010. Nous demandons des mesures exceptionnelles et l'ouverture d'un débat public sur la politique du logement.                            

Le 15 mars, qui marque la fin de la trêve hivernale et le retour des expulsions, risque cette année d’être dramatique pour un nombre croissant de personnes. Avec la crise, la montée du chômage et les effets de la loi Boutin – qui a réduit par trois les délais d’expulsion – davantage de locataires sont menacés, alors que les loyers et les charges ont partout atteint des niveaux historiques. Demain l’huissier peut frapper à n’importe quelle porte, locataire, accédant, occupant précaire …

 

La flambée des loyers, de l’immobilier, et des charges, y compris en HLM, conjuguées à la baisse des revenus, a rendu difficile voire impossible l’accès à un logement stable pour les familles populaires, les salariés modestes, les jeunes, les précaires, les personnes vulnérables.

 

La cherté du logement réduit le pouvoir d’achat des ménages, voire les précarise. L’offre de logements à loyer abordable est très nettement insuffisante. Les formes d’habitat précaire se développent, les marchands de sommeil s’enrichissent, la crise du logement s’étend.

 

En 2010, le budget de l’Etat en faveur du logement social est en baisse. Le gouvernement ne tient pas ses engagements. De nombreuses familles sont expulsées sur autorisation de certaines Préfectures, alors qu’elles doivent les reloger en vertu de la loi DALO (droit au logement opposable de 2007). La loi Boutin a encore restreint les droits des locataires (entorses au droit au maintien dans les lieux), tandis que les nouvelles « Conventions d’utilité sociale » organisent la marchandisation du parc HLM.

 

La nouvelle « Garantie des risques locatifs », vantée par le gouvernement, ne s’accompagne d’aucune mesure en faveur d’un encadrement des loyers et ne s’attaque donc pas au cœur du problème. Rien n’est fait pour encadrer le marché, décourager la spéculation et la vacance des logements, et faire reculer la crise du logement.

      Dans ce contexte, nous exigeons :

Un moratoire sur les expulsions locatives

Le droit à un logement stable, au lieu de la précarisation des locataires : appliquer sérieusement le relogement DALO et les SOLIBAIL

L’encadrement des loyers et des charges, la taxation de la spéculation immobilière, pour rendre le logement accessible à tous

La réalisation massive de vrais logements sociaux

L’application de la loi de réquisition

Le refus de la marchandisation du logement social et l’abrogation de la loi Boutin.

Repost 0
Published by convergencesp37.over-blog.com - dans droit au logement
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • : agir pour les services publics et biens communs
  • Contact

Recherche

Liens