Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 16:05

De Montreuil à Tours, les mêmes évolutions pour laisser la place aux multiplexes et aux films à gros budget au détriment de la création cinématographique.(extrait d'un texte d'un comité de soutien au cinéma le Méliès de Montreuil (93) signé notamment par Bertrand Tavernier.

"Ce qui vient de se passer à Montreuil doit être replacé dans un contexte national : comment ne pas voir combien les salles indépendantes - les seules diffusant la diversité du cinéma – sont menacées par la concentration de l’exploitation distribution qui construit sans cesse à leurs portes des « multiplexes », leur faisant une concurrence impitoyable et leur retirant les films Art & Essai « porteurs »qui jusqu’ici leur assuraient une gestion équilibrée et leur permettaient de programmer - à côté - les 400 autres films aux sorties plus modestes : citons les menaces contre les Studios de Tours (salle historique fêtant récemment ses 50 ans) soutenus par une pétition de 12 000 spectateurs ; le Sémaphore de Nîmes… comme jadis le CNP Odéon, joyau de l’Art & Essai lyonnais, vendu en 2009 à un fonds de pension américain par un « patron voyou » qui déménagea sièges et projecteurs durant la fermeture d’août et licencia son directeur pour « manquement au devoir de réserve » !… Sans omettre le combat du public qui soutint en 2008 l’extension du Méliès de Grenoble auquel la commission d’aide sélective à la rénovation de salles refusa son soutien parce que ce projet - passant de 96 à 524 places - risquait sans doute de faire « concurrence déloyale » à Europalace totalisant 82 % des entrées grenobloises "

Partager cet article

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • : agir pour les services publics et biens communs
  • Contact

Recherche

Liens