Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 08:35

Rencontre du 17 avril 2013 du collectif Santé 37 Notre Santé en danger avec le chef de Cabinet de Marisol Touraine, Grégory Guillaume

Thème abordés

Après présentation Générale du collectif

Les EHPAD du département

Le CHU de Tours : les restructurations

  • L’hémodialyse enfant
  • Les Urgences
  • Le service des Brûlés

La Psychiatrie

Le Médico social

Le Laboratoire de Touraine

Compte-rendu de la rencontre

Celle-ci faisait suite à une lettre du collectif adressée à Marisol Touraine pour exprimer la volonté de changement dans le domaine de la santé et en particulier nous attirions son attention sur diverses problématiques locales

Présentation générale du collectif

Les EHPAD du département : les grèves de ces derniers temps ont montré les conditions de travail déplorables dans ces établissements ; nous demandions

  • de revoir les ratios, de tendre à un soignant pour un résident comme ailleurs en Europe, pour une prise en charge digne des personnes âgées
  • d’avoir un financement global à la hauteur des besoins, dans le cadre de la sécurité sociale
  • Avec du personnel formé, donc de prévoir plus de formations d’Aides soignantes
  • Avec des salaires en rapport avec les qualifications

Réponse :

  • Pas question d’agir sur les ratios dans la situation actuelle
  • c’est un problème de management des établissements ou de locaux, la Vasselière a grossi trop vite d’un seul coup,
  • A moyen terme il est prévu une loi par rapport à l’autonomie
  • A court terme, 3200 emplois d’avenir vont être recrutés dans le médico-social pendant 3 ans

Commentaire : Les emplois d’avenir ne sont une réponse adéquate quand on demande du personnel formé et en nombre suffisant !

Le CHU de Tours : les restructurations

L’hémodialyse enfant : sur le projet de regroupement de l’hémodialyse enfant et adulte

Réponse : le dialogue n’est pas bloqué, les 2 propositions sont crédibles

Depuis la réunion, nous avons appris que le projet a été arrêté, à porter au crédit de tous ceux qui se sont mobilisés en particulier les syndicats et le personnel.

Les Urgences Des médecins de Trousseau avaient écrit au ministère après le départ de 11 d’entre eux pour faire part de la crise médicale et demander également l’ouverture de 25 lits en gériatrie et 25 lits de médecine aux urgences pour les personnes âgées.

Réponse : la mise en place d’un gestionnaire de lit a résolu le problème à St Antoine (hôpital privé à but non lucratif) et c’est ce système que le gouvernement souhaite étendre. Il est prévu aussi de faire le lien avec les Ehpad pour éviter les hospitalisations.

Commentaire : nous ne sommes pas contre l’arrivée d’une personne pour réguler mais ce » n’est pas suffisant ; le gestionnaire ne va pas créer des places là où il n’y en a pas !

Le service des Brûlés : la réorganisation prévue ne convient pas au personnel et entraîne une diminution de la qualité des soins

Réponse : une mission est demandée par le ministère pour auditer le fonctionnement actuel

La Psychiatrie

Le manque de moyens en psy en intra et extra hospitalier ont été dénoncés.

En extra hospitalier, les moyens sont nettement insuffisants au point que les patients stabilisés n’ont d’autre choix que de se voir proposer la Belgique ou d’allonger les files d’attente pour l’unique FAM de l’Indre et Loire (40 lits), celui qui appartient à Korian.

Pour nous, le service public est la meilleure garantie pour assurer des soins de qualité pour les patients qu’ils soient à n’importe quel moment de leur parcours, pour une prévention de la crise, dans la phase aigüe ou pour leurs permettre de consolider leur autonomie.

L’ouverture de structures de soins adaptées multiformes pour répondre aux différents besoins d’autonomie des patients FAM ou MAS de psychiatrie, USLD de psychiatrie est une nécessité urgente. Ces structures doivent être intégrées dans le secteur public de psychiatrie.

Il va sans dire que l’ouverture de telles structures doit se faire sans enlever de moyens à l’intra-hospitalier

Pas de réponse sur la psy, pour l’instant

Le Médico social

Il y a un transfert de l’hospitalier vers le médico-social et dans ces structures un manque de moyens, qui se traduit par une faiblesse des ratios soignants soignés, une déqualification des salariés et une diminution des salaires avec la remise en cause des conventions collectives. Ces mesures s’accompagnent d’un durcissement de la gouvernance dans ces structures. Tout ceci est lié avec la logique libérale qui régit ce secteur. Nous demandons un vrai service public avec des professionnels qualifiés.

Nous demandons que l’Etat s’interpose face à la logique de démolition des conventions collectives par les organismes d’employeurs et reçoive les syndicats des salariés pour le maintien des salariés et le respect de la réglementation.

Réponse le gouvernement n’a rien à voir dans les conventions collectives

Le Laboratoire de Touraine

Il connaissait déjà le dossier. Nous sommes revenus sur l’appel d’offre lancé par le conseil général 37 pour le contrôle de la qualité de l’eau qui a finalement été attribué à Eurofins et non au Laboratoire de Touraine , structure publique .

Conséquence :

le laboratoire est mis à mal, il a perdu une dizaine de personnes,

Eurofins a finalement perdu l’accréditation qualité pour ce contrôle et doit le sous-traiter à un laboratoire public. C’est celui de la Drôme qui sous la pression a fini par l’accepter

Réponse : nous sommes dans un cadre légal, le marché s’autorégule.

Remarque du collectif: si l’on attend que le marché s’autorégule, il n’y aura plus de laboratoires nationaux et c’est un danger sanitaire qui nous guette si les organismes privés ne sont pas fiables. On ne peut pas laisser une telle responsabilité à des sociétés qui n’ont pas comme but la qualité mais la recherche de bénéfices. C’est le rôle de l’Etat de garantir la santé de la population

Conclusion Le collectif a pu apporter ses revendications mais nous n’avons pas reçu les réponses attendues. Nous pensons que le gouvernement peut faire autre chose que regarder le marché s’autoréguler … et les services publics se désagréger !

Grégory Guillaume doit nous donner un complément de réponses par la suite.

Partager cet article

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans droit à la santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • : agir pour les services publics et biens communs
  • Contact

Recherche

Liens