Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 11:14


Appel à la mobilisation unitaire contre la signature par la France du traité de la zone euro

 




 

 

Aggravant le traité de Lisbonne, le traité intergouvernement de la zone euro adopté par le sommet   des chefs d’état et de gouvernement apporte des garanties :


 

 Garantie que la dette continuera d’augmenter :

la politique qui a causé la crise et la dette s’amplifie ! 

 

Baisse des salaires dans la valeur ajoutée, privatisations, partenariats public-privé, exonérations et exemptions de cotisations sociales patronales, baisse de la fiscalité des entreprises et des très riches, refus de lutter contre les paradis fiscaux, aides aux entreprises sans contrôle ni évaluation, libre circulation des capitaux, libre échange déséquilibré (OMC, AGCS, refus d’exiger la mise en œuvre des conventions de l’OIT…), euro trop élevé pour l’économie française, obligation des états de se financer auprès des marchés financiers …  Avec cette politique, il n’y a aucune chance de sortir de la crise.

 

 Garantie pour les banques privées

 et les spéculateurs que les intérêts seront payés

 

(cf. déclaration des chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro, sommet européen des 8 et 9 décembre 2011)

 Garantie pour les peuples d’austérité à perpétuité :

 

Le retour de la dette à 60 % du PIB, dans une économie en crise ou atone est impossible en empêchant toute politique de relance. Le Pacte pour l’euro +, dont la « règle d’or » fait partie est précis : remise en cause du SMIC, flexibilité, « modération salariale » (public et privé), priorité à la dette sur les dépenses santé, les retraites...., transfert des cotisations sociales patronales sur la TVA, la CSG, réduction drastique des services publics, … Cela rendrait impossible une mise en oeuvre d’une véritable politique de gauche.

 

 Garantie d’autoritarisme, les peuples n’ayant plus leur mot à dire.

 

Le Traité de Lisbonne a été adopté en violation du référendum sur le traité constitutionnel. La dérive autoritaire s’accentue de sommet en sommet et serait constitutionnalisée. « Surveillance budgétaire », « sanctions automatiques », « contrôle par la Cour de Justice » … c’est la soumission de la République aux oukases de la troïka (Commission européenne, BCE, FMI), en réalité de Goldman Sachs et autres banques et multinationales.

 

Nous appelons à une refondation de la construction européenne basée sur la coopération, le progrès économique , social, environnemental.

Partager cet article

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • : agir pour les services publics et biens communs
  • Contact

Recherche

Liens