Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 15:07

 

Dans le canton de l'ancien ministre ultra libéral Novelli, un militant des services publics pour défendre les bureaux de poste, comme le petit train touristique.

 

 

Bonsoir,

J'ai bien reçu votre message concernant le développement des services publics. Partie prenante du combat des retraites avec le Front citoyen du Chinonais que nous avons transformé après la bataille des retraites en l'élargissant notamment à la question des services publics, je situe  ma candidature, ainsi que celle de ma suppléante, dans le droit fil de cet engagement. je suis partie prenante du pacte que Convergence propose. Je vous joins le petit papier de présentation de notre candidature à Richelieu paru dans la NR le 22 février qui reprend ce thème des services publics dans les villages et les petites villes. Dans ses attributions, le CG risque d'avoir un rôle important dans la mise en oeuvre de la question de la dépendance. Je souhaite que cette question soit prise en compte au niveau de la Sécurité Sociale, car il s'agit d'une grande question nationale de solidarité ; bien entendu, la question du financement de la Sécu doit être reposé avec notamment la participation des revenus du capital à cet effort de solidarité nationale.
  Bon courage pour vos luttes aux quelles je me sens totalement partie prenante. Amitiés

Maurice Rouzier

 

Dans la canton de Montlouis......

 

Maryse CABANEL

Fabien COSTE

Candidats du Front de Gauche

Sur le canton de Montlouis-sur-Loire

06 33 70 11 33

mcabanel@frontdegaucheentouraine.org 

 

 

À « Convergence 37

pour la défense

des Services Publics »

 

 

 

 

Montlouis, le 04 mars 2011

 

 

 Objet : en réponse à votre lettre, notre position sur les services publics.

 

 

Cher(e)s ami(e)s, chers camarades,

 

 

En réponse à votre lettre, je confirme notre volonté, pour Fabien et moi, de signer l’appel pour les Services Publics. En effet, depuis longtemps nous nous battons pour leur défense et leur amélioration sur le canton de Montlouis et la Communauté de Communes de l’Est Tourangeau. (CCET).

 

Nous avons la conviction que les services publics constituent le patrimoine social de ceux qui ne possèdent pas de richesses.

 

Ils sont un volet très important de notre économie, qui échappe encore aux nuisances de la concurrence sauvage, aussi bien dans leurs activités de services que pour le statut de leurs personnels.

 

 Ils permettent dans tous les domaines essentiels à la vie de subvenir aux besoins des citoyens, lorsqu’ils sont bien organisés et gérés, et lorsque la politique de destruction menée par la droite les a épargnés.

 

Car leur situation est grave. Les attaques directes sont nombreuses pour la privatisation, la marchandisation de ces services. Aucun n’est épargné. Les statuts des personnels sont mis en question par l’emploi de salariés en situation très précaire. C’est le moyen que la droite a trouvé pour instaurer un système de management fondé sur la pression psychologique et la déstabilisation des agents.

 

Pour lutter contre cette politique de casse nous avons participé aux mouvements populaires récents : défense de la poste, de la sécurité sociale, de la santé, de la retraite, de l’éducation nationale, de la SNCF (etc.) Nous pensons que ces luttes sont nécessaires et qu’elles doivent se développer pour préserver notre organisation sociale.

 

Dans notre canton aussi, les services publics en tant que tels sont mis à mal, méprisés, détruits, livrés aux intérêts privés. La campagne des cantonales que nous y menons nous conduit à mettre en question la politique menée, et à faire des propositions pour une amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens.

 

C’est ce que nous exposons dans la suite de cette lettre.

Les services publics dans le canton de Montlouis-sur-Loire :

 

Pour tout ce qui concerne la perte d’autonomie, la droite et le  MEDEF prévoient  de faire payer directement les salariés et les retraités, de limiter le niveau des prestations de l’Aide Personnalisée d’Autonomie. Il s veulent ouvrir un nouveau marché pour les groupes financiers. 

 

Le projet de construction d’une maison de retraite privée à but lucratif à Montlouis est significatif. Qui pourra payer ses tarifs prohibitifs ? Les personnes et leurs familles supportent déjà le plus gros des dépenses liées à la perte d’autonomie.

 

Quant à nous, nous proposons de travailler pour :

·        Une réponse aux besoins des personnes restées à leur domicile : il faut garantir l’accès à des logements, des services et des soins à domicile de qualité.

·        Une politique de qualité des aides à la personne,  avec du personnel formé, qualifié, correctement rémunéré.

·        Une offre suffisante d’accueil en établissement : créer des établissements à but non lucratif, de taille humaine, et améliorer la qualité l’accueil : 1 soignant qualifié pour 1 résident. Sur notre canton, c’est autour de la Bourdaisière, de l’extension, de l’amélioration de ses services qu’il nous faut travailler. Le Conseil Général, sans doute pour compenser ses décisions sur la construction de la maison privée, a annoncé la réfection complète de la Bourdaisière, et son extension aux malades atteints de la maladie d’Alzheimer. Mais il a oublié de l’inscrire à son programme …

·        La maison de retraite de la Ville aux dames a besoin, elle aussi, d’importants travaux de rénovation.

·        Des tarifs supportables d’hébergement en établissement : il faut harmoniser, encadrer les tarifs, diminuer les sommes restant à charge des personnes et de leurs familles.

·        Donner la priorité à la perte d’autonomie dans le plan départemental gérontologique.

 

À terme, nous revendiquons Un droit universel de compensation de la perte d’autonomie quel que soit l’âge, garanti par la Sécurité Sociale et un grand service public d’aide à la personne.

 

Dans le domaine de l’éducation,  

 

La situation sur le département  est directement impactée par les décisions du gouvernement. Les suppressions de postes nous touchent à tous les niveaux. Pour ce qui concerne les collèges, le Conseil général a annoncé la fermeture d’un nombre pas encore définitif (entre 4 et 7 ?) d’établissements. Ils sont placés généralement dans des quartiers populaires ou dans des zones rurales en grande difficulté (où tous les services publics disparaissent). Notre canton serait touché par la fermeture de collèges de Saint-pierre des Corps en particulier.

Nous nous prononçons contre ces fermetures, pour une résistance déterminée à la politique du gouvernement, pour un dédoublement des classes chaque fois que nécessaire, avec un soutien scolaire renforcé.

Qui plus est, il est généralement admis que l’Est Tourangeau (jusqu’à BLERE) est saturé en matière d’accueil dans les collèges. Il faut donc construire un nouveau collège, qui pourrait se situer entre Montlouis et BLERE.

 

Ces deux exemples pour montrer que dans le canton de Montlouis, comme dans les autres cantons, des efforts réels sont à consentir par le Conseil général pour que les services publics puissent accomplir leurs missions.

 

On pourrait encore citer :

·        la nécessité de revenir en régie pour la gestion des déchets, avec une révision complète du plan départemental du traitement des déchets qui exclue les vraies/fausses solutions comme la construction d’incinérateurs polluants et nocifs pour la santé des personnes et des terroirs.

·        La nécessité de soutenir les communes qui désireraient revenir à une gestion en régie de l’eau et de l’assainissement, avec le même objectif (à terme) de construire de grands services publics efficaces et soucieux du bien public.

·        La nécessité de dresser une étude complète sur les transports, mettant en œuvre des liaisons intra cantonales qui n’existent pas, développant les déplacements doux, en particulier vers les gares, les établissements scolaires, et créant de véritables intermodalités permettant de passer d’un mode de transport à l’autre sans difficulté. La Ville aux Dames a particulièrement besoin de liaisons par le rail … Une ligne de tramway permettrait d’apporter une solution véritable.

 

Bon, il est certain que dans cette lettre nous n’avons pas fait le tour de la question des Services Publics sur notre canton. Ils constituent, avec l’économie sociale et solidaire, une alternative à la marchandisation de tous les rapports humains.

 

Mais tout ce que nous voudrions réaliser ne se fera pas tout seul ! C’est pourquoi, avec tous ceux qui veulent mener le combat pour une autre société, nous appelons à la mobilisation des citoyens pour exiger, ensemble, une nouvelle politique qui permette l’application de nouveaux droits, et une vie digne, pour tous.

 

Nous vous souhaitons, cher(e)s ami(e)s et camarades, un grand succès dans les luttes que vous allez impulser ou coordonner. De toute façon, vous nous trouverez à vos côtés.

 

Les candidats du Front de gauche sur le canton de Montlouis :

 

 

 

 

Maryse Cabanel                                                               Fabien Coste

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • : agir pour les services publics et biens communs
  • Contact

Recherche

Liens