Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 14:07

Non à un centre de « déradicalisation » en

Touraine, c'est un centre de de formation et de

réinsertion sociale et professionnelle qui doit

être rouvert à Beaumont-en -Véron

A Beaumont-en-Véron, un centre de formation professionnelle a été initialement créé par la ville de Paris. Ce centre, bien inséré dans le tissu économique et social du Chinonais, a acquis une expérience et un savoir-faire reconnus dans le domaine de la réinsertion.

La ville de Paris, invoquant des raisons financières, a décidé la fermeture de l'établissement au 30 juin 2016.

La question du devenir de ce centre se pose d'autant plus que les besoins en terme d'insertion professionnelle et de formation sont criants. Un premier projet a porté sur l'accueil des jeunes migrants isolés sans qu'il y soit donné suite.

Le gouvernement annonce sans aucune concertation préalable avec les personnels, les élus et la population la création d'un centre de « déradicalisation » à Pontourny. Cette annonce dans la précipitation en réponse aux attentats a semé l'inquiétude et la peur dans la population locale.

Relayé dans la presse nationale, elle va nourrit tous les fantasmes . Va-t-on accueillir de dangereux djihadistes radicaux menaçant la vie et la sécurité de la population locale ? Certains allant même jusqu'à évoquer le risque d'attentats sur la centrale nucléaire d'Avoine voisine,etc...

Tout cela va livrer sur un plateau d'argent une argumentation au Front national et à tous ceux qui se nourrissent de l'opposition et de la confrontation selon les origines ou les religions.

La Convergence de défense et développement des services publics et la Ligue des Droits de

l'Homme dénoncent une telle présentation et les dérives auxquelles elles donnent lieu. Elles

appellent à la mobilisation pour refuser les réponses autoritaires et construire une réponse

républicaine en rouvrant un centre de réinsertion pour les jeunes avec des garanties

données tant pour les personnels et les personnes accueillis.

1-le centre de Pontourny et son personnel

ce centre représente un savoir faire en matière de formation, d'insertion professionnelle et d'accueil de publics difficiles. L'annonce de sa fermeture par la ville de Paris s'est faite dans l'absence de concertation avec les collectivités territoriales du département et de la région.

Aucun plan de reconversion du centre et de son personnels n' a été élaboré. Les personnels ont été laissés dans l'incertitude de leur devenir.

La Convergence de Défense et Développement des Services Publics d'Indre-et-Loire et la Ligue des Droits de l'Homme considèrent en premier lieu que le patrimoine qu'il représente doit être préservé.

2-Le projet de centre de réinsertion sociale et professionnelle

Le concept de « déradicalisation » doit totalement être banni du projet.

Un rapport gouvernemental de juin 2015 a identifié les problèmes posés à la société française, Les causes mises en avant portent sur le délitement et la crise de la société française elle-même, l'éclatement des valeurs, le chômage massif des jeunes, la ghettoïsation des quartiers. Une partie de la jeunesse a le sentiment de ne plus appartenir à la communauté nationale.

L'Islam radical propose aux jeunes désorientés une vision du monde terrifiante et apocalyptique. Le gouvernement français qui appelait à la lutte contre le régime de Bachar El Assad a même pu apporté une certaine légitimation à celles et ceux qui partaient faire le djihad.

Les réponses ne peuvent cependant se réduire à du « lavage de cerveaux » ce à quoi peut s'identifier le terme de déradicalisation porté par ce rapport et qui doit être rejeté.

Personne ne peut donc se cacher derrière la réalité.

La France est le premier pays d'Europe concerné par le djihadisme. Il est avéré aujourd'hui que les jeunes qui peuvent se laisser tenter peuvent appartenir à toutes les classes sociales. Ils peuvent provenir des zones urbaines ou rurales. 23 % des jeunes partis en Syrie sont des nouveaux convertis à l'islam radical…

Une politique nouvelle prenant appui sur les services publics est indispensable pour mettre fin aux ghettos, développer les valeurs civiques de solidarité conformes d'ailleurs aux grand principes de liberté, d'égalité et de fraternité structurant notre société, mis à mal par les polices libérales des dernières décennies avec le développement de l'individualisme, le mythe du gagneur, etc.…

Une action particulière est à mener en direction de la jeunesse avec des services publics redéployés, ainsi le service d’État de protection de la jeunesse, l'éducation nationale, de l'emploi, les services des collectivités territoriales, des départements et des communes.

Partant de la situation présente, nous portons le projet d'un centre de réinsertion sociale et professionnelle à Pontourny pour offrir une alternative que la société offre aux jeunes tentés par le djihad et plus largement par les dérives sectaires.

3- le besoin de garanties pour les personnels et les jeunes adultes hébergés dans ce centre

En premier lieu, les personnels du centre actuel doivent être assurés de leur avenir, soit par un reclassement au sein du nouvel établissement, soit par un reclassement dans le bassin d'emploi en tenant compte de leur qualification. L’État se doit d'être exemplaire en la matière.

Le centre doit pouvoir prendre appui sur des équipes pluridisciplinaires associant des psychologues, des psychiatres et des éducateurs.

Les jeunes adultes qui font le choix volontaire de venir dans le centre doivent pouvoir profiter d'une réelle aide pour se réinsérer dans la société en reconstruisant un projet personnel et professionnel. Le volontariat doit être total et non sous contrainte comme le suggère le rapport remis au gouvernement sur cette question. Le centre ne doit pas être assimilé à une prison mais demeurer un centre ouvert. Il doit être présenté comme une nouvelle chance donnée à des jeunes à la dérives.

Il doit inscrire son action dans une dimension plus large impliquant tous les services publics pour la reconquête des valeurs solidaires et des principes républicains.

Partager cet article

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans droits et libertés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • : agir pour les services publics et biens communs
  • Contact

Recherche

Liens