Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 14:42

Communiqué de presse de la Convergence de défense et développement des services publics et de la Ligue des Droits de l'Homme

L'avenir du Centre de de formation et de

réinsertion sociale et professionnelle de

Beaumont en Véron

La Convergence de défense et développement des services publics 37, la Ligue des Droits de l'Homme 37 et le représentant FSU des personnels de Pontourny, ont été reçus à leur demande par le Préfet le 29 avril 2016. Lors de cette rencontre, le Préfet a indiqué être en attente d'une parole publique. Celle-ci est arrivée le 9 mai 2016, par la voix du premier ministre Manuel Valls, qui vient de faire connaître le projet de création d' « un centre de réinsertion » dans "chaque région "française d'ici la fin 2017. Un premier centre serait ouvert dès cet été. Il y a tout lieu de penser qu'il s'agit de celui de Pontourny.

Lors des annonces précédentes de création d'un centre de « déradicalisation » à Pontourny, nous nous étions émus de l'absence de concertation préalable avec les personnels, les élus et la population. Des inquiétudes s'étaient fait jour, rapidement exploitées par le Front National qui a tenté de les transformer en peur. Relayées dans la presse nationale, ces annonces ont nourri le fantasme de djihadistes menaçant la vie et la sécurité des habitants, certains allant jusqu'à évoquer le risque d'attentat sur la centrale nucléaire d'Avoine à proximité.

Nous maintenons ce que nous avions indiqué précédemment à ce sujet : le concept même de « déradicalisation » doit être banni. Il faut en effet s'attaquer aux causes d'un processus qui conduit des jeunes au djihad, causes d'ailleurs identifiées dans un rapport public de juin 2015 : crise profonde de la société française, éclatement des valeurs, chômage massif des jeunes, ghettoïsation des quartiers populaires dont une partie de la jeunesse a le sentiment de ne pas, ou plus, appartenir à la communauté nationale… L'Islam radical connait ces causes et s'appuie sur elles pour proposer en réponse aux jeunes fragilisés une vision du monde où le sacrifice de leur vie en comblerait le vide. Les réponses ne peuvent donc se réduire à du « lavage de cerveau » auquel renvoie le terme de "déradicalisation". Elles doivent avoir pour but de reconstruire le lien social qui se trouve sur le point d'être rompu.

Le Préfet nous a précisé que le Centre de Pontourny va s'adresser à de jeunes adultes, "pas fortement radicalisés", pas impliqués dans les conflits en Syrie, ni poursuivis par la justice ". Il pourra accueillir 40 jeunes adultes volontaires, dans un rayon de 200 km du Centre qui sera ouvert dans le cadre d'un régime d'internat. Les 27 agents de l'actuel Centre ayant fait connaître leur intention d'intégrer la nouvelle institution devrait l'être.

La Convergence de défense et développement des services publics 37 et la Ligue des Droits de l'Homme 37 entendent rester vigilantes, conscientes que le dossier doit être traité de manière exemplaire et dans la transparence, tant en ce qui concerne le droit des personnels, celui des jeunes adultes qui y seront accueillis, ou encore celui des riverains du Centre, sachant que l'insertion professionnelle, sportive et culturelle, doit être une des préoccupations majeures du Centre.

Les deux associations font la proposition aux différents acteurs sociaux du Chinonais, d'une réunion publique à Chinon, pour défendre un projet progressiste d'insertion dans le Centre de Pontourny, conforme au travail social de son personnel.

Partager cet article

Repost 0
Published by convergence services publics 37 - dans droits et libertés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • Le blog de convergencesp37.over-blog.com
  • : agir pour les services publics et biens communs
  • Contact

Recherche

Liens